Une Faculté d’architecture, urbanisme et aménagement du territoire à l’Université Kongo

L’Université Kongo informe le public de l’ouverture de sa Faculté d’architecture, urbanisme et aménagement du territoire à partir de l’année académique 2017-2018.

Cette Faculté fonctionnera avec le système LMD (Licence-Master-Doctorat) suivant le protocole de Bologne. La spécificité de la formation proposée par cette nouvelle faculté consiste principalement dans le souci de former des experts en architecture, urbanisme et aménagement du territoire physiquement, socialement, culturellement et financièrement accessibles, conformément aux objectifs généraux de l’Université Kongo. Ce profil entend répondre au trois principaux besoins que pose le Kongo Central en particulier et la République Démocratique du Congo en général en la matière, dans un contexte de régionalisme constitutionnel et de décentralisation :

  • Architecte/Urbaniste entrepreneur de proximité pouvant accompagner la population démunie dans ses efforts d’auto construction ;
  • Architecte/urbaniste administratif immergé dans l’administration publique comme agent et expert de l’Etat dans les entités territoriales décentralisée du Kongo Central et d’autres provinces ;
  • Architecte/Urbaniste chercheur engagé dans la production de nouvelles connaissances et/ou de nouvelles applications et dans le renforcement des capacités des communautés locales et des professionnels en la matière.

Les deux premières promotions de Licence déboucheront sur un Master en Architecture et aménagement du territoire situés organisé en partenariat avec l’ULB, l’ULg, l’ISAU, l’INBTP et la SAC avec le financement de l’ARES.

Pour être admis en L1 (G1) de l’année académique 2017-2018, le candidat doit être doué en mathématiques et physique et :

  • Soit être porteur d’un diplôme d’Etat ou l’équivalent et réussir au test de maturité ;
  • Soit avoir déjà réussi au moins une année d’étude universitaire.

A partir de l’année académique 2018-2019, l’admission en L1 sera conditionnée par la réussite préalable d’une préparatoire de renforcement des capacités en mathématiques et physique, essentiellement.

         Quant aux frais d’étude, ils sont alignés sur ceux des Facultés de Sciences agronomiques et de Polytechnique, c’est-à-dire 455$US + 30$US auxquels s’ajouteront, suivant le besoin, des frais d’atelier.

Les activités de cette nouvelle Faculté seront initialement installées au sein du Complexe JVL.