HISTORIQUE

L’idée  de créer une Université privée dans le Bas-Congo procède d’une prise de conscience qui se faisait sentir chez beaucoup d’intellectuels de cette province depuis  plusieurs années, sans autant dépasser le stade de simples cogitations. Il a fallu attendre l’année 1984 pour que cette idée commence à se préciser.

Cette année-là en effet, les objectifs du projet furent clairement définis par un groupe de professeurs, originaires  du Bas-Congo, réunis pour en discuter. Une première grande réunion fut ensuite convoquée le 16 janvier 1985. Malheureusement, l’année suivante, en 1986, l’Etat se réserva le monopole de l’organisation de l’enseignement  supérieur et universitaire.

Le projet de l’Université Kongo  fut donc mis au rancart. Il ne fut relancé qu’en 1989 ; mais, cette fois, avec vigueur et célérité. Il fut annoncé au grand public le 30 septembre 1989, dans la salle des promotions des Facultés Protestantes de Kinshasa. (Photos) L’assemblée constituante fut tenue le 22 juillet 1990. Ce jour là, on procédera à la mise en place des premiers organes de l’Université et des responsables. La célébration de l’ouverture solennelle  de la première année académique de l’Université Kongo (U.K.), dénommée alors Université du Bas-Zaïre (UNIBAZ), eut lieu le 27 décembre 1990 à Mbanza-Ngungu.

L’Université Kongo (U.K.) est une institution non-gouvernementale communautaire d’intérêt public et sans but lucratif. Elle se veut une structure d’excellence, alternative efficace à l’institution universitaire étatique en désintégration continue dans notre pays. Elle est une université d’excellence intellectuelle et morale,

dont l’objectif final est de contribuer, de manière efficace, au développement économique, social et culturel du Bas-Congo et de la République Démocratique du Congo.

Moulée dans la rigueur morale et le sérieux légendaires du peuple  Kongo, l’Université Kongo constitue déjà, malgré son jeune âge, une référence admirée par les autres peuples de la République Démocratique du Congo. Et les signalisations, nombreuses et manifestes, de sa réussite inéluctable, tout comme le prestige croissant dont il jouit en République Démocratique du Congo, sont un motif de fierté pour tous ceux qui croient au dynamisme bénéfique des initiatives privées.

L’Université du Kongo compte, pour le moment, 2 campus, et 6 Facultés.

Elle utilise 308 enseignants, résidents et visiteurs, tous soigneusement sélectionnés parmi le personnel le plus qualifié des Universités et  Instituts Supérieurs du Congo.

Tout comme pour ces enseignants, les étudiants de l’Université Kongo, jeunes laïcs, religieux et religieuses, au nombre total de 3.613 actuellement, proviennent de toutes les provinces de la République Démocratique  du Congo. Œuvre des fils Kongo, l’Université Kongo est néanmoins loin d’être au service exclusif des Kongo. Des étrangers même y étudient : Angolais, Camerounais, Congolais de Brazzaville  etc. qui concourent ainsi au rayonnement international de la jeune université.